Faisant le constat d’un décalage entre l’organisation des instances de gouvernance dans la plupart des associations et porteur d’ambitions forte au sein du mouvement Habitat Jeunes, un travail de fonds de l’Association Habitat Jeunes Sud Aquitaine est engagé depuis 2014 pour transformer les pratiques et créer les conditions d’une implication effective et durable des jeunes dans la vie associative du mouvement.

Une prise de conscience collective des situations de jeunesse, de l’environnement dans lequel nous interagissons et des moyens mobilisables localement pour agir dessus (Diagnostic territorial) ont été le préalable essentiel pour engager l’accompagnement des personnes dans un processus d’émancipation et de transformation sociale.

Une formation-action des professionnels et des jeunes pour engager les transitions démocratiques

La Commission Socio-éducative Aquitaine vise à développer, à travers une démarche d’éducation populaire, la capacité d’agir des professionnels socio-éducatifs et des jeunes du mouvement, pour qu’ils se sentent légitimes / force de propositions sur les questions de jeunesse et deviennent de réels acteurs de transformation sociale. Cette formation actions permet de réaliser un diagnostic partagé des situations de jeunesse et aboutissent à la définition d’un plan d’actions ensuite mis en œuvre lors de chantiers participatifs sur les territoires. Elle est coordonnée par l’association qui a suscité sa création afin de faire levier sur des enjeux locaux de vie démocratique.

Corédaction de magazines avec les jeunes et les professionnels de l’Association Habitat Jeunes Sud Aquitaine [Cliquer ICI]

La dynamique de cette commission socio-éducative contribue désormais à une meilleure implication des jeunes et professionnels dans les instances associatives du mouvement Habitat Jeunes (AG, Universités d’Automne, Congrès national) à tous les échelons (local, régional et national). Elle a suscité des vocations parmi les jeunes participants qui occupent depuis des fonctions représentatives dans le cadre du CVS, des CA et bureaux des associations locales et même au niveau national. Elle renforce d’a également accompagné la création d’un collège de personnes physique constitué de professionnels et ayant une représentation au CA de l’Union Régionale.